Garantir la réussite de votre formation (CIF) ou VAE

accord winwin

 

A l’origine, il y a le CIF « Congé Individuel de Formation »,  issu de la loi de 2009. Il permet, à tout salarié de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation de son choix, indépendamment des stages compris dans le plan de formation entreprise.

Le CIF donne l’accès à :

  • une reconversion professionnelle,
  • une qualification de niveau supérieure,
  • un élargissement de ses compétences.

Des conditions d’ancienneté sont nécessaires :

  •  Pour les CDI : 24 mois d’activité salariée dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.
  •  Pour les CDD : 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 4 mois consécutifs ou non en CDD au cours des 12 derniers mois.
  •  Pour les CDD de moins 26 ans : 12 mois consécutifs ou non en qualité de salarié au cours des 5 dernières années dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

Le futur CEP « Conseil en Evolution Professionnelle », tout comme le bilan de compétences, facilite grandement l’accès à la formation, en identifiant les qualifications et formations répondant au besoin exprimé, les financements disponibles et le recours, le cas échéant, au CPF Compte Personnel Formation – remplaçant du DIF -.

Cet accompagnement favorise l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels. Il est gratuit pour le bénéficiaire et accompagne les projets d’évolution professionnelle, en lien avec les besoins économiques existants et prévisibles dans les territoires.

La prestation CEP est assurée par :

  • OPACIF
  • APEC
  • Pôle Emploi
  • Cap Emploi
  • Missions Locales
  • Tout organisme prestataire des institutions précitées.

 

Alors, envie d’évoluer ?

Catherine FormActrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *