Cartographie corporelle de nos émotions

Nous réagissions – heureusement – tous de la même manière, quelques soient notre culture et nos origines.

Cette image « Bodily topography of basic emotions » mêle émotions et sentiments et nous révèle les régions dont l’activation augmente (couleurs chaudes) ou diminue  (couleurs froides) quand survient l’émotion.

Même si nous sommes souvent conscients de notre état ​​émotionnel, comme la peur ou la joie, les mécanismes à l’origine de ces sensations démontre l’activation des organes de notre corps sollicités pour répondre aux besoins vitaux.

Cartographie des émotions

 

 

 

Catherine FormActrice

Le cerveau (partie III) : la centrale du TRAITEMENT DE L’INFORMATION

CERVEAU-EN-COULEUR

Voici, notre 3ème et dernier chapitre sur le cerveau. C’est le cerveau le plus récent dans l’évolution : le néocortex – la centrale du TRAITEMENT DE L’INFORMATION.

Il est chargé de la cognition, il traite en priorité les informations visuelles, auditives, les pensées et leurs interactions…

Pour faire un peu de neurosciences :

IL privilégie la conscience, la réflexion, la pensée réfléchie.

IL dispose du langage.

IL possède plusieurs aires spécialisées (pour le langage, la vue, les symboles, la musique, les mouvements, la réflexion, etc.).

IL possède aussi des aires associatives qui permettent de créer des liens entre les différentes parties du cerveau et de mettre en relation les différents éléments mémorisés.

Dans les apprentissages, j’exploite la partie cognitive notamment sur deux plans principaux :

a)   Les mises en situation

 Nous l’avions vu précédemment vivre une situation « au plus près du réel » permet les ancrages sensoriels nécessaires à la mise en application ultérieure.

De plus, après chaque jeux ou simulation, je donne la parole (partie cognitive) pour l’expression des ressentis, l’association consciente des émotions à des attitudes comportementale ou des démarches en communication facilite encore plus les acquisitions.

Alors, go en scène !

 b)   La connaissance des émotions

 Après l’apport théorique sur les émotions que je donne, nul ne cherchera plus à réprimer ses émotions, car nous le savons (ref. précédent post) c’est quasiment mission impossible – on ne peut pas mettre le vent en cage dit un proverbe -.

L’émotion est de l’ordre du réflexe naturel, alors une certaine compassion s’impose envers soi-même et les autres. Vous verrez, vous regarderez votre conjoint différemment maintenant lorsqu’il « piquera » une petite colère …

Mais comment « se servir » des émotions ?

Plutôt que de les étouffer, essayons de les accueillir pour mieux les réguler.

Certaines techniques visent à soutenir la régulation des émotions :

–          Utiliser les silences lors de échanges ;

–          Pratiquer la méditation ou le yoga.

–          Nourrir ses besoins fondamentaux tels que la liberté, l’épanouissement, le partage, la recherche de sens, la communion…

Chaque technique mérite à elle seule un post, donc je stopperai ici mon message pour aujourd’hui.

Have fun !!!